comment référencer sur google
PLAN DU SITE
Accueil
Agenda
Don et Adhésion
Contacts
COMBAT D'AMOUR France et Monde
FRANCE Photos mélimélo
Photos sur l'innocence méli mélo
VIETNAM
Photos dispensaire de Soc Trang
Quelques moments privilégiés avec les enfants
QUELQUES ACTIONS ET REALISATION EN MISSION
CONFERENCE FRANCO VIETNAMIEN Espoir pour un Enfant
grande cérémonie AUTORITES MINISTERIELLES
récupération stock jouets, vêtements...
TELECHARGER DOCUMENTS
Cambodge
Partenaires financiers d'Etat
Sponsors, Mécènes, Associations...
Sites Favoris
En mission avec la PRESIDENTE -RI à Respecter
ass CANADIENNE POUR LE DROIT ET LA VERITE
Hommage à Ghislaine
 

Accueil


COMBAT D AMOUR

                     


-  

COMBAT D AMOUR

Les droits de l'homme et de l'enfant en France et dans le monde

 

Espoir pour un enfant

« Combat d’Amour » dans le monde

Rédactrice de cette article après étude , Pauline MARTINEZ du Canada

                                                                                       




 

            C’est lors de leur combat commun pour la libération de Florence Cassez

 que Joelle Meyrieux Roig Présidente de l’association Espoir pour un enfant et

 David Bertet, président de l’Association Canadienne pour le Droit et  la Vérité

, se sont rencontrés. Ils étaient alors présidents des comités de soutien de

 Florence Cassez (respectivement pour la France et le Canada) et ont

 échangé leurs idées jusqu’à créer une réelle amitié, liant ainsi ACDV et Espoir

 pour un Enfant.            



Espoir pour un enfant



Joëlle part en 1995 pour le Vietnam.

 Lors de son voyage, la misère, la maladie  et la détresse des enfants la

   bouleversent. C’est de cette prise de  conscience qu’est née l’association Espoir

 pour un Enfant la même année.

. Reconnue d’intérêt général, elle dispose de nombreuses antennes en France

  (où se trouve le siège), au Vietnam, à l'étranger                                  



Espoir pour un enfant œuvre dans différentes zones géographiques et les enjeux

 en sont tout autant différents et spécifiques à chacune.


 En France

  Il s’agit de lutter contre différents sentiments créés par le malaise

  social  et d'insécurité  dans  certains quartiers.


 Le travail consiste, au delà d’aider l’enfant, à réduirele sen

timentd’impuissance, et d’isolement des parents d’enfants ou

d’adolescents malades ou avec un handicap par exemple


. Au Vietnam

 L'association œuvre depuis 20 ans pour l’éducation des enfants, le  financement

 des aides médicales, pour la création de dispensaires, etc. De plus,

 la prostitution enfantine, l'agent orange défoliant déversé pendant la guerre

 qui provoque des handicaps lourds,  l’illettrisme ou encore la malnutrition dus

  à la guerre ou aux catastrophes climatiques sont tout autant d’enjeux pour

  lesquels un  travail de fond sur le long terme est nécessaire.


        

Le respect effectif des droits de l'homme mais principalement de

 l'enfant dans le monde


Les droits de l’enfant sont primordiaux et souvent mis en avant lors de

réflexions internationales sur les enjeux humanitaires. Cependant, et

c’est ce qui justifie d’autant plus le travail de l’association sur le long terme, les

  droits des enfants sont souvent loin d’être appliqués et respectés. De

  l’existence de l’enfant soldat à la perpétration de coutumes comme

  l’excision ou la vente d’enfants à de riches hommes en passant par

  l’esclavagisme, ces pratiques tout à fait contraires aux droits des

  enfants doivent être enrayées.

Espoir pour un enfant s’active àmédiatiser le plus possible les injustices et

 orienter les personnes touchées vers les services adéquates existants. Les

  manifestations et collaborations avec des partenaires permettent également

à Espoir pour un enfant d’œuvrer pour la cause.             

 

Les projets menés par Espoir pour un enfant

Grâce à l’association, plus de 300 enfants ont été adoptés de 1995 à 2004, des

 milliers de bourses d’études ont été allouées ainsi que des parrainages mis en

 œuvres. L’Association a assuré le financement de soins médicaux et

d’interventions chirurgicales pour les plus démunis et permit la construction de

 dispensaires avec salles d’accouchements, d’hospitalisation ainsi que des

 pharmacies. Des écoles, des maisons, des puits,  ont été rénovées et construits. 


  Elle a également soutenu le financement de centres d’enfants abandonnés.

Chaque année, grâce au travail des membres de l’association, des milliers de

repas, de fournitures scolaires, de produits d’hygiène, des jouets ou encore des

vêtements sont distribués.

 

Le projet des familles du Vietnam (un exemple)             

A Ho Chi Minh Ville, dans le cadre du projet des familles en situation très

critiques, certaines sont aidées afin de les réintégrer, les stabiliser et leur

 permettre de trouver ou de retrouver leur autonomie. En situation d’urgence,

 les familles ayant bénéficié du programme ont pu trouver l’aide dont elles

  avaient besoin. C’est le cas de la famille de Linh, jeune maman de trois enfants

 (dont l’un d’eux a été adopté après avoir été trouvé abandonné sur un trottoir)

  et de son père, émigrés en ville, et vivant sans revenus dans la rue. L’un des

  enfants de Linh étant souffrant d’une maladie auto-immune et n’ayant pas les

 moyens de le soigner, la famille se trouvait dans un grand besoin. En effet, sans

traitement il aurait pu perdre son œil et de fait, devoir rester toute sa vie dans

 la rue, ne pouvant pas trouver de travail à cause du handicap.

Espoir pour un enfant est intervenu dans le cadre d’un projet d’aide pour cette

famille qui par la suite, a pu retourner en campagne de façon autonome.      

 Il vivent à présent dans une maison et possèdent un petit élevage de poulets

. L’enfant bénéficie désormais d’un suivi médical.

Tous ces cas spécifiques, et de façon plus générale, la lutte pour l’application des

 droits des enfants, Joelle Meyrieux Roig en parle comme étant un « Combat

 d’Amour ». Ce combat ne saurait être mené sans l’implication de nombreuses

 personnes ainsi que sans les dons, grâce auxquels les projets menés par Espoir

 pour un enfant sont des réussites.


      DIAPORAMA MELI MELO      cliquez      


1er MARS 2012 :

 EXPOSITION DE PEINTURE DE FLORENCE CASSEZ le 1er Mars 2012 (sur 2 jours)

organisée par ESPOIR POUR UN ENFANT, le comité de soutien de Florence Cassez de la Région Rhône Alpes (Joëlle MEYRIEUX, Frédéric Reydellet, parents de Florence), Florence de sa cellule avec l'aide de Me Palleja, maire de Vernaison

Etaient présents de nombreuses personnalités.


cliquez pour visionner le diaporama et le film



29 SEPTEMBRE 2013 :

dessins de l'innocence


EXPOSITION DE DESSINS D'ENFANTS ET DE PEINTURES DE FLORENCE CASSEZ organisée par Espoir pour un Enfant, Joëlle MEYRIEUX et Florence CASSEZ présente ce jour là

L'INNOCENCE : Film sur la détresse des enfants des 4 continents

La grande Chanteuses Mary REYNAUD a chanté avec sa guitare la chanson de Florence


cliquez pour visionner le diaporama et le film

Le droit de l'enfant dans le monde



 

                                                              

l 'innocence, les dtoits de l'enfant dans le monde,

 

Partenaire :

 

 

ACDV : le Droit et la Vérité au service des coupables fabriqués : partenaire de notre ONG ESPOIR POUR UN ENFANT

David Berthet,

Président


 

 

L’Association canadienne pour le droit et la vérité

L’Association Canadienne pour le Droit et la Vérité est un organisme à but non

  lucratif créé en 2013 ayant pour but de promouvoir les droits humains dans les

cas spécifiques de « coupables fabriqués ». La vulnérabilité des personnes

 injustement incarcérées dans certains pays, et leur manque de moyens face à

 une « Justice » souvent bafouée, sont tout autant de facteurs justifiant

 l’existence même de l’association.

ACDV, basée à Montréal et présidée par David Bertet, se compose d’activistes et

de bénévoles d’horizons variés, travaillants à la défense des personnes

 répondant, malheureusement, aux caractéristiques de la notion de « coupable

  fabriqué ».


Les coupables fabriqués : définition

Un coupable fabriqué est une victime d’une « Justice » qui n’en est pas une. Il

s’agit en effet pour cette personne, de faire face à un processus pénal vicié par

 ses méthodes. Les éléments de preuves inculpant les « coupables » sont

 insuffisants pour constituer une preuve au sens légal et juste du terme. Les

 indices de vices procéduraux sont en revanche bien présents et c’est ce que

 s’active à mettre en lumière ACDV dans les cas qu’elle prend en charge. La

 présomption d’innocence semble parfois être totalement inexistante et mène à

 des pratiques douteuses d’extraction d’aveux et à l’incarcération de personnes

  innocentes.

C’est parce qu’elles n’ont pas les moyens de faire face à des systèmes de justice

 corrompus en quête de coupables faciles, que ces victimes ont besoin de

protection et d’aide afin de faire éclater la vérité. En général ces systèmes de

 coupables fabriqués permettent aux dirigeants de se crédibiliser aux yeux de la

 population, qui pense alors que leur pays fait quelque chose pour leur sécurité.

 Un coupable arrêté est une victoire, peu importe la méthode employée pour le

  faire.

  Or la présomption d’innocence se transforme souvent en présomption de

 culpabilité et les techniques d’extraction d’aveux (comme l’utilisation de la

 torture) sont largement discutables. Les droits de l’hommes les plus

  fondamentaux sont alors oubliés.

                   

Le travail concret d’ACDV

ACDV travaille sur trois fronts dans le cadre de la dénonciation et de la défense

 des coupables fabriqués comme ce fut le cas de la française, Florence Cassez.

                   Au niveau juridique, après avoir enquêté et s’être forgé l’opinion sur

 le cas qui lui est soumis comme étant « coupable fabriqué », ACDV constitue

 des dossiers d’opinions argumentés. Ces documents sont envoyés aux juges, des

 recours sont également élaborés, les victimes sont mises en relation avec des

 avocats ou encore des plaintes au nom des victimes contre les responsables des

 violations des droits humains et des règles procédurales sont également

  rédigées. Ce sont tout autant de procédures que les victimes n’ont souvent pas

 les moyens de réaliser par elles-mêmes étant donné leur situation

d’embourbement dans un système de justice vicié et corrompu à plusieurs

 niveaux.

Médiatiquement, ACDV relaie l’information relative aux cas traités

 en traduisant les contenus, en réalisant des entrevues entre les victimes et les

 médias ou en publiant des informations objectives concernant le cas. Au delà

 des différents cas traités et propres à chacun, ACDV s’applique à dénoncer ce

 concept de coupable fabriqué bien peu mis en lumière au niveau juridique

international. Enfin, elle assure un soutien psychologique aux victimes et à

 leurs familles en mettant en place des moyens de communication sécuritaires

 ou encore, en mettant en œuvre des mesures visant à garantir leur sécurité et

 leur intégrité physique et psychologique.

Une vingtaines de dossiers sont actuellement traités à travers le monde et une

dizaines sont traités en collaboration avec des associations partenaires. Des

 procès ont déjà été révisés et 3 coupables fabriqués ont déjà pu être libérés

 grâce au travail de l’Association Canadienne pour le Droit et la Vérité. 

Rédactrice de cet article après étude

Pauline MARTINEZ

 




Merci de visionner ce site ACDV et le cas de chaque victime , il a tant de personnes innocentes en prison dans le monde pour des crimes qu'ils n'ont pas commis

Il est impossible de rester insensible

David vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin


Nous soutenons ces actions


******


Droit de l'enfant bafoué dans le monde



Le droit de l’enfant bafoué dans le monde

Description

L’enfant soldat

Un fléau qui touche tous les continents

La prostitution enfantine

Des enfants sont vendus pour alimenter les réseaux de prostitution. On estime à plus de 3 millions le nombre de mineurs qui les alimentent  . Mais le nombre est faux car les enfants non déclarés à la naissance ne sont pas identifiés. Ce phénomène est en constante augmentation car l’activité est de plus en plus lucrative. Beaucoup d’enfants meurent du sida..

L’enfant esclave

Des enfants sont vendus ou enlevés pour travailler comme esclaves (employés de maison, maçons mais également les usines de textiles etc afin d’éponger les dettes familiales.

Des Fillettes vendues par leurs parents à des hommes souvent âgés

La culture ou pour que l’enfant mange…

Un bœuf vaut plus qu’un enfant

Dans certains endroits en Afrique, un enfant sera vendu pour un bœuf

Excision des petites filles

Des pratiques de l’excision diffèrent selon les pays, les villages ou les ethnies. De petites filles sont excisées avant leur puberté. L’excision se fait en 3 phases : la 1ère est l’ablation du clitoris seul, la 2ème consiste en l’ablation du clitoris et des petites lèvres et enfin la 3ème phase : la plus sévère, on enlève le clitoris, les petites lèvres et les grandes lèvres, il ne lui reste qu’un orifice…La femme n’a pas le droit au plaisir.

Enfants atteints de l’agent orange, 30 ans après la guerre.

Des millions d’enfants au Vietnam mais également au Cambodge, en Thailande, au Laos sont atteints de l’agent orange. Graves malformations congénitales, lourds handicaps physiques et mentaus sont la conséquence de plus de 70 millions de litres de défoliants (agent orange) déversés au Vietnam de 1961 à 1971 par l’armée Américaine.

Enfants brûlés par des mines anti personnelles surtout au Cambodge, Vietnam (mais également dans le monde)

Les mines antipersonnel et les restes explosifs de guerre  tuent ou brulent grièvement des enfants qui meurent souvent sans soin après des souffrances terribles car les parents n’ont pas assez d’argent pour payer l’hopital

 

La maltraitance

Le problème de la violence contre les enfants dans le monde, est particulièrement alarmant. On estime à plus d’un milliard 500 millions, Mais il est impossible de donner un nombre exact car beaucoup ne sont pas recensés. Des millions de morts par an  et s’ils survivent,  les conséquences laissent des séquelles physiques et psychologiques dont les enfants souffrent.

Le droit à l’éducation

Beaucoup d’enfant dans le monde n’ont pas le droit à l’éducation, la scolarisation car les familles sont trop pauvres pour payer un cahier, un stylo…L’enfant doit travailler ou mendier pour se nourrir ou aider sa famille à se nourrir. Dans certains pays, les petites filles n’ont pas accès à l’école car c’est interdit.

La lèpre

Actuellement, il existe encore des enfants et adultes qui souffrent de la lèpre et qui ne sont pas soignés par manque d’argent.

Le paludisme

Le paludisme est une maladie redoutable qui fait beaucoup plus de ravages que le sida. De simples moustiquaires peuvent irradier ce fléau et pourtant des millions d’enfants et adultes meurent chaque année au moment des moussons.

Malnutrition des enfants

Ces enfants meurent très rarement de faim mais de malnutrition. Cette malnutrition peut rendre un enfant aveugle, sourd, anormal…

********************************************************************************

 

Autres  actions :

- l’impunité face aux actes barbares

 - l 'impuissance et l’isolement des parents d’enfants ou d’adolescents victimes d’une handicap ou d’une maladie rare

- l’abandon de la justice d’un enfant disparu depuis plusieurs années

- des innocents dans le monde sont en prison pour des crimes qu’ils n’ont pas commis :

- défendre le droit de l 'enfant dans le monde

- Otages Français

- Aides sociales à des familles ou enfants en difficulté en France.



COMBAT D\'AMOUR
     
© 2017