comment référencer sur google
VIETNAM 1
 


 

Actions et réalisations cliquez

 

COMMISSION VIETNAM

ESPOIR POUR UN ENFANT



Quelques témoignages de familles en  grande détresse qui ont beoin de votre aide d’urgence, merci du fond du cœur   (appel à projets cliquez)

Beaucoup d'autres familles et enfants sont en attente mais nous ne pouvons pas toutes les publier

Journaux 2018/2019 cliquez

lors de notre mission en mars 2019


Témoignage de la maman de NGUYEN AI LINH (familles d’insertion d’hochiminh)


  Je suis née dans la rue mais quand ma sœur est née, c’était le monde qui s’écroulait, elle était lourdement handicapée, mes parents ont squatté un abri, puis un autre, nous avons été expulsés  plus de 20 fois. . J’avais 15ans quand mon père est décédé. Plus tard, je me suis mariée et j’ai eu ma petite fille mais mon mari est décédé d’une grave maladie..

Actuellement, je squatte dans un abri minuscule  toujours avec ma mère qui est âgée et malade, ma sœur lourdement handicapée qui reste la journée et la nuit   dans une veille baignoire que nous avons trouvée dans les poubelles. Elle souffre de terribles escarres très douloureuses. Depuis 2 mois, ma  fille a trouvé des parrains merveilleux  et elle les aime déjà très fort, ils lui ont financée ses frais d’inscription pour aller à l’école, il verse régulièrement de l’argent afin qu’elle puisse aller à l’école et depuis peu ils ont financé des soins à ma sœur lourdement handicapée pour 3 mois.  Merci Monsieur, Madame.

L’association nous a dit qu’elle allait lancer un projet et demander à de généreuses personnes   de financer la location d’un logement pour nous. Je prie depuis afin que ce vœu se réalise. La peur de l’expulsion me hante chaque jour et je vis dans une angoisse  en permanence. Je fais des ménages quand je peux mais il faut que je m’occupe de ma sœur et ma mère.

Je remercie ma voisine qui a été à l’école et  écrit les mots que je lui ai dictés. J’espère que vous ne me jugerez pas sur ma vie. Merci beaucoup à l’association qui nous aide et c’est important pour nous. Je vous souhaite une bonne santé à tous les membres, aux formidables parrains de ma fille et à tous les membres qui viennent à notre aide



Témoignage de la maman de Nguyen ANH DA


Je suis seule avec mon petit garçon, mon mari est mort avant sa naissance. Je m’occupe de ma maman qui a des soucis de santé. Je travaille au jour le jour avec mon enfant mais ce n’est pas facile.

Je squatte un tout petit abri sans toilettes, sans eau,  plein de trous et au moment des inondations, nous passons nos nuits sous les toits des magasins mais nous sommes régulièrement chassés.

J’ai toujours très peur, pour mon enfant et ma maman, comment les protéger ? J’ai des fois envie de hurler et pleurer ma détresse mais je n’ai pas le droit..

Depuis peu, mon petit garçon a trouvé de gentils parrains qui ont financé l’inscription pour aller à l’école maternelle et finance chaque mois l’école. C’est une grande chance et je remercie très chaleureusement ces personnes qui font désormais partis de no t

re vie, j’aimerai bien un jour les rencontrer.

L’association ne nous a rien promis mais elle va lancer un appel afin que des personnes qui ont du cœur donnent un peu d’argent afin de nous louer un logement.  Je remercie cette association et surtout Cédric  mais principalement les parrains de mon petit garçon, je sais qu’ils sont  là pour lui, pour nous et c’est très rassurant. Comme j’aimerai bien avoir une photo d’eux. Je vous souhaite tous une bonne santé


 

Grand-mère de TRUONG NGUYEN  HIEU (3ans)

Je suis la grand-mère d’une petite fille orpheline. Nous  squattons un petit abri mais à tout moment, nous risquons de nous faire expulser.

Je vends des billets de tombola et gagne que très peu d’argent. Les voisins qui sont aussi pauvres nous donnent de temps à autre à manger ;

Je vous supplie de m’aider à m’en sortir, je n’ai pas le droit d’offrir à ma petite fille ce triste sort qui l’attend.

Je viens à l’instant d’apprendre que ma petite fille est parrainée par un gentil Monsieur, je suis vraiment très heureuse qu’elle puisse avoir un papa qui vient de France et qui veille à son éducation.

Je vous promets de faire le maximum et que je serai toujours reconnaissante à toutes les personnes qui nous viennent à l’aide.

Bonne santé

 

Je n’ai pas eu l’amour de mes parents qui m’ont abandonnés quand je n’étais qu’un bébé.

Et depuis, je vis avec l’amour et la protection de mes 3 grands-tantes.

 Elles sont toutes âgées et malades. Seule une tante  vend des billets de tombola et nous vivons grâce à ce qu’elle gagne.

Malgré toutes les difficultés, je veux toujours aller à l’école et j’ai toujours été un bon élève du CP au 5ème.

Quand je vois que les parents amènent et récupèrent leurs enfants à l’école, je suis très triste, j’aurais aimé avoir mes parents.

 

Mais je ne leur ai jamais reprochés. En revanche, j’aime beaucoup plus mes grands-tantes.

 

 Je fais de mon mieux pour bien travailler, être un bon élève pour pouvoir les récompenser.

En 2016, j’ai eu la chance d’avoir la bourse d’Espoir pour un enfant.

 La délégation était venue visiter ma famille.

Elle a vu comment nous vivions, les difficultés que nous avions. Depuis, à part la bourse, Espoir pour un enfant nous a donné un salaire mensuel.

 

 Cela est non seulement une aide financière mais aussi un grand encouragement qui nous aident à surmonter les difficultés dans la vie.

 

Fin 2017, ma grand-tante a malheureusement eu un accident en vendant les billets de tombola.

 

Elle a eu une fracture de la colonne vertébrale, et ne peut plus marcher. 

Apprenant la situation de ma grand-tante lors de sa visite en début 2018, Espoir pour un enfant continue à nous aider et promis d’augmenter notre salaire et financer les frais de soins de ma grand-tante.

 

Malheureusement, ma grande tante est décédée, c’était la seule qui ramenait un salaire à la maison.

Mes 2 autres tantes sont handicapées et il est impossible pour elles de travailler. .

Si vous m’aider, Je vous promets de bien travailler et de devenir utile pour la société pour mériter l’amour, les aides des membres de l’Association Espoir pour un enfant.

 Elève en 4eme du Collège Trinh Hoai Duc, MyTho, Tien Giang  


Famille NGUYEN Phan Ngoc Tai


Can Gio


 Famille de 5 personnes- le papa travaille au jour le jour comme aide maçon avec un petit salaire instable. Le patron l’appelle quand il en a besoin 10J à 12 j  /mois maximum mais au moment des inondations, il ne peut pas travailler.

- la grand-mère âgée vit chez eux, le grand père, malade (AVC, handicap), ne travaille pas, c’est la grand-mère qui s’en occupe.

- la maman souffre d’une maladie grave des reins et doit subir une dialyse 3 fois par semaine à Ho Chi Minh Ville, Malgré ça elle vend du poisson séché quand elle n’est pas à l’hôpital où quand elle a un peu de force. Elle gagne 2 euros / jour / quelques jours dans le mois

Pas d’assurance santé :


- Frais de traitement/médicaments : 95 euros/mois sans compter le transport AR environ 15€  à chaque fois.*

Certaines fois elle ne peut pas se rendre à l’hôpital par manque d’argent.

- Ils subissent des inondations.

- Pas d’eau courante. Pas de toilettes.

- Eau donnée par les voisins.

- pas d’assurance santé

Risques :

- Si la maman ne fait pas la dialyse comme demandé (3 fois par semaine pour le moment), sa vie est en danger (un jour elle mourra d’un empoisonnement des reins)

Risque de s’endetter et c’est la chute car ne pourront pas rembourrer la dette mais surtout les 10% d’intérêt par mois

 

Nous avons besoin de don et  de votre mobilisation cliquez

Merci profondément


  Ses Actions

(chaque don est déductible de vos impôts à 66%)

SANTE

Exemple dernier grand Dispensaire dans la province de SOC TRANG

-----Financement et construction d'un grand dispensaire avec chambres d'hospitalisation dans la province de SOC TRANG de 3 bâtiments (consultations, hospitalisations, salle d'accouchement, pharmacie)

-----avec tout son matériel médicalisé. Les soins sont totalement gratuits pour cette population pauvre.

-----Soins médicaux : soins quotidien et  Financement de nombreuses interventions chirurgicales (enfants brûlées par des mines anti-personnelles, problèmes cardiaques, cancer, accidentés...)


SCOLARITE

 Parrainage

- Des centaines d'enfants parrainés (vous souhaitez parrainer cliquez ici - contrat parrainage) 

Bourse

 Remise de Bourses : frais de scolarité mais sans correspondance  et si l'enfant abandonne l'école pour travailler, un autre enfant bénéficie de la bourse

 Si l'enfant parrainé ou boursier a des problèmes de santé, soit les parrains prennent en charge les soins médicaux soit l'association par le biais de projets.

 Parrainage d'écoles ou de centres :

- ex : Ecoles de couture, broderie dans des bidonvilles (6mois de formation)

 

 SOUTIENtenir des projets

-----De Centres recueillants des enfants très pauvres abandonnés, orphelins....de villages très démunis.

-----Construction de maisons en briques,  de puits, de dispensaires,

-----Location de locaux pour mettre en place des classes pour les enfants très pauvres des bidonvilles, 

-----Bibliothèques

-----Achat de moustiquaires (contre le paludisme),

-----barques,

-----location pour loger une famille dans la rue

-----Achat d'un magasin ambulant pour donner un travail à une famille dans la rue tout en gardant ses enfants.  Un moyen pour devenir autonome

-----financer l'intervention ou des soins à un  enfant qui n'a pas d'assurance ou à un de ses parents ou grand-parents.

-----vélos,

----- équiper un centre ou un dispensaire,

-----équiper une salle d'accouchement

-----équiper une pharmacie

-----distribution de produits de première nécessité

dans des villages ou autres démunis ou qui ont subit des catastrophes naturelles

-----Constructions de petites maisons,

-----Location de maisons pour les plus pauvres afin de les amener à une certaine autonomie 

-----puits, réserves d'eau

-----rénover  des centres d'enfants handicapés ou les équiper d'ordinateurs ou matériel.........

  

  

  

   

  

  

  

  

  

 

Résultat de recherche d'images pour "image droit de l enfant"

cliquez moments privilégiés avec les enfants

 

Don de projet

 

ORPHELINATS CENTRES EPE ou autres :

 nos centres, ceux que nous subventionnons en totalité, ceux que nous apportons un aide ponctuelle(orphelins ou enfants trouvés dans les rues  et accueillis ou les parents trop pauvres les confient )

FINANCER DES INTERVENTIONS MEDICALES, SOINS MEDICAUX, INTERVENTIONS CHIRURGICALES...

 LES HMONGS AU VIETNAM (cliquez)

 

Espoir pour un Enfant est une ONG Officiellement, elle est reconnue et habilité par la PACCOM VIETNAMIENNE

Espoir pour un Enfant a obtenu l'autorisation d'intervenir officiellement et ses actions sont connues par les Autorités Françaises et Vietnamiennes.

Les conventions sont rédigées par la Présidente et ensuite validées par les associations encouragement à l'étude gouvernementales et validées par la PACCOM (Autorités Centrales Vietnamiennes)

 

 - DONS

Le budget le plus important et Espoir pour un Enfant compte sur vous tous.

 

PARTENARIAT : médecins formation sans frontière

http://www.fsf-ihce.org/images/rapport20042005.pdf