Combat d'amour

Commission Combat d’amour

Notre combat n’a aucune orientation politique, il est libre et indépendant.

Le respect effectif de l’homme mais principalement des droits de l’enfant en France et dans le monde.

Les droits de l’enfant sont primordiaux et souvent mis en avant lors de réflexions internationales sur les enjeux humanitaires.

– Médiatiser les injustices,

– Évènements sur le droit de l’enfant,

– Collaboration avec des partenaires associatifs,

Nous intervenons également sur le droit de l’homme :

Exemple quand un cas doit être médiatisé « presse » : Soutien de Florence Cassez, une jeune française, emprisonnée au Mexique pour un crime qu’elle n’a pas commis (coupable fabriqué). Espoir pour un enfant a organisé avec les parents de Florence, la Mairie de Vernaison, L’écrivain Frédéric Reydellet une Soirée avec comme invités d’honneur : l’acteur Alain Delon, la journaliste Mélissa Theuriau, l’humoriste Laurent Gerra .

Étaient présents également Monsieur Michel Terrot député du Rhône, Serge Grouard député d’Orléans, Maire de Vernaison Georgette Palleja ainsi que de nombreuses personnalités afin de médiatiser un maximum cette injustice… Une foule de soutient et journalistes étaient au Rendez-vous.

Combat d'amour en vidéo

Combat d’amour  :  Exposition des peintures de Florence Cassez. Elle a pour but de médiatiser l’injustice d’une jeune femme emprisonnée injustement. 

Florence Cassez qui représente l’innocence et le symbole de toutes les victimes innocentes prisonnières dans le monde, nous a fait l’honneur de  venir participer à nos 2 jours de manifestation dont le thème était « les dessins de l’innocence ». Un film a été réalisé sur les  enfants maltraités dans le monde. 

                                  Combat d’amour : Explication